Sommaires des numéros parus depuis 1980

2010-2011: La sociologie par l'image - D. Vander Gucht, La sociologie au risque de l'image. Cl. Javeau, S'il te plaît, dessine-moi un sociologue. M. Blanc, Le savoir sociologique par l'image. Etude des conditions d'acceptabilité d'une épistémologie visuelle. Ch. Papinot, La photographie dans la fabrique des sciences sociales. Déclinaison historique de la question de l'observateur dans le champ de l'observation. F. Gaudez, Entre l'oeil et l'esprit: le texte/image ou l'image comme texte. Pour une sémio-anthropologie de la construction visuelle. M. Boidy, La sociologie visuelle à l'aune des "visual studies". Perspectives et "Règles de la méthode". R. Vallée, De l'anthropologie visuelle à la sociologie visuelle: des frontières perméables. D. Friedmann, Sociologie filmique, sociologie visuelle et écrit. A. Ducret, Face aux photographies prises par Pierre Bourdieu en Algérie: comment cadrer sans déborder? M. Meyer, Quand le sociologue se met le doigt dans l'oeil. L'observation ethnographique et la photographie à l'épreuve des compétences visuelles policières. M. Ogino, L'approche sociologique de la violence des enfants par la production d'un film d'animation. I. Jonas, De l'autre côté du miroir. La photographie aux mains des acteurs sociaux. A. Jarrigeon, Projeter, exposer, publier ... Comment montrer ses photographies en sciences sociales? G. Cohen, M. Ott & A. Tilman, Le langage filmique comme écriture d'une thèse en sociologie? J.-P. Filiod, L'image animée au service d'une coproduction de connaissances sur le travail au quotidien en milieu scolaire. L. Fleury, La RDA et la réunification au prisme du cinéma allemand contemporain: oeuvres cinématographiques, regards sociologiques? C. Delaporte, De la représentation sociale au discours sociologique: les rapports de classe dans le cinéma de Frank Capra. J. Péquignot, Les "outsiders" dans les films de Clint Eastwood: un exemple d'interactionnisme symbolique cinématographique. J.-P. Fourmentraux, Voir le public à l'oeuvre. Arts numériques et sociologie visuelle. G. Flocco & R. Vallée, Du film au web documentaire, les images peuvent-elles être sociologiques? Le cas d'une étude consacrée aux professions de l'audiovisuel et du cinéma. P. Ancel, Questions d'images, questions de savoir dans un musée d'histoire et de société: le musée de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration. C. Boëx, Interroger la sociologie visuelle à la lumière de la démarche cinématographique et de ses pratiques de retranscription du réel. Cl. Dupuis, "The Family of Man" et son "flow" d'images: un labyrinthe socio-photographique? M. La Barba, Mémoires et visions de la migration italienne en Suisse: le cas d'Alvaro Bizzarri. R. Lanno, La fiction télévisée comme possibilité d'une sociologie par l'image: l'exemple de The Wire. M. Peyriere, De Zadig à Kracauer: quand le souci du détail réunit le détective, le sociologue et le cinéma. J. Sebag, J.-P. Durant & le Collectif Image et Société, Quatorze propositions pour une sociologie visuelle et filmique. H.S. Becker, Pour une science sociale visuelle.

2009/1-4: Varia - J.-L. Garcia, Biocapital et nouvelle économie politique de la vie. R. Audet, La sociologie de l'environnement à l'ère du changement climatique. A. Girard & P. Sercia, Alimentation et signification. Quand la sociologie est invitée à manger. D. Paternotte, "Mariage gay", progrès sexuel et régulation des sexualités. M. Roca i Escoda, L'action publique sous la loupe du genre. Réflexions épistémologiques et méthodologiques. S. Gilsoul, L'altermodernité à l'épreuve de ses frontières. Chronique des Rencontres de Bamako 09. Biénale africaine de la photographie.

2008/1-4 : La fabrique des vieillissements - Th. Moulaert & M. Moulin, Introduction. S. Ramos et M. Lacomblez, Soi-même comme un "vieux": variations dans les regards sur les fins de vie au travail. M.-Th. Casman, La fin de carrière au féminin. Les femmes entre le temps de l'emploi et l'emploi du temps. N. Burmay & F. Falez, Les impasses du maintien au travail. Th. Moulaert et F. Laigle, Se maintenir au travail à tout prix? D. Léonard, Quand l'Etat s'engage en faveur du "maintien du travail": quelques leçons du "Fonds de l'expérience professionnelle". P. Palsterman, Les "fins de carrière" à  l'épreuve du droit social belge. M. Kautto, Se préparer face au vieillissement de la société: l'effort finlandais pour un cadre d'analyse équilibré. M. D'Amours & F. Lesemann, La fabrique du travail "post-retraite": interdépendances entre vieillissement, emploi et retraite au Canada. A. Math, Les "seniors" entre fin de carrière et pension de retraite: fabriquer l'insécurité des trajectoires et appauvrir les perdants au grand jeu de l'activation. G. Huyez-Levrat, Les dimensions oubliées en faveur de l'emploi des seniors. S.Volkoff, Le vieillissement au travail: une affaire personnelle?

2007/1-4 : Les enjeux de la démocratie et du développement. Y. Rockenfeller, Avant-propos. F. Nahavandi, La mésaventure du développement. J.-Ph. Platteau, Développement participatif et précipitation : une association contre-productive ? F. Khosrokhavar, L’Iran, une démocratisation semée d’embûches. M. Gret, Démocratie locale et Agenda XXI : un exemple brésilien idéal inhumain. J.-L. Genard, Qu’est-ce que la modernité politique ?, M. Benasayag, Le nouveau protagonisme social.
Varia Y. Lenoir, En éducation, tout commence par la fin…, mais de quelle fin est-il question ? Le cas du Québec. C. De Gourcy, Le projet migratoire entre logique d’hospitalité et logique d’attractivité. Le cas des étudiants algériens. J.-M. Cautaerts, L’école à l’hôpital. L’adaptation au métier d’enseignant hospitalier.

2006/1-4 : Sociologie critique de l'institution sportive – P. Vassort, Continuer. N. Oblin, Le viol des foules par la propagande olympique. T. Novarese, Critique d'une anthropométrie sociale : analyse des mutations du corps sportif. R. David, Mal sportif et sportif mâle. L. Gras, Les sports en prison : un nouveau mode disciplinaire ? D. Bernardeau, V. Chevalier et O. Pégard, Les STAPS à l'université. Les conditions de l'imposture par la confusion des genres.
C. Dal, Un idéal inhumain. P. Vassort, Idéologie sportive et prémisse de totalitarisme. C. Dutot, Domination et violences institutionnelles : la condition de la femme sportive. VariaJ. Hamel, La déconstruction du constructivisme. F. Dubost, La morale vitaliste de Jean-Marie Guyau. Ch. Pezeril, L'épistémologie anthropologique en question. Le malaise du « terrain ».

2005/3-4 : Socio-anthropologie de la mort. Louis-Vincent Thomas, dix ans après – Cl. Javeau, Dix ans après la disparition de Louis-Vincent Thomas, quel programme pour une socio-anthropologie de la mort ? J.-M. Brohm, Louis-Vincent Thomas et l’anthropologie de l’imaginaire radical. N. Veyrie, La mort, un champ de recherche : les travaux pionniers des années 1950-1970. M. Uhl, L’art contemporain à l’épreuve du deuil. Espaces mortuaires et lieux de recueillement. P. Baudry, L’anecdote : du symptôme au cas. P. Hintermeyer, Le rapport contemporain à la mort : entre exception et constantes anthropologiques. J.-D. Urbain, Passer sa mort en vacances. G. Clavandier, La mort en question, une socio-anthropologie moribonde ? D. Trouche, Expériences sensibles des « morts collectives ». C. Duteille, L’invisible violence de la rencontre humaine. VariaD. Nordon, Tranches de mort.

2005/1-2 : Éducation et formation. Les enjeux politiques des rhétoriques internationales – A. Van Haecht, Introduction. J.-L. Derouet, Tous et les meilleurs. Réflexions sur l’évolution des rhétoriques en éducation depuis quarante ans. C. Gobin, La transformation du social au cœur de la politique publique de l’Union européenne. R. Normand, De l’accountability aux standards : la traduction européenne des politiques de la performance. R. Cusso, La rhétorique de la société de la connaissance et l’Europe : vers un rétrécissement de l’espace public. J.E. Charlier, W. Faye, La politique du « faire-faire » au Sénégal. Les jeux de dupes des bailleurs internationaux, de l’Etat et de la société civile. A. Van Haecht, Les rhétoriques éducatives des organisations internationales recontextualisées en Communauté française de Belgique. M.-C. Derouet-Besson, Ouverture/fermeture de l’école : les politiques d’éducation entre rhétoriques, architecture, urbanisme et pédagogie. Ph. Vienne, Un drame en treize actes/treize actes d’accusations. G. Ferreol, Conclusions. Nouveau contexte, nouvelle rhétorique. Varia Cl. Javeau, « Belgitude » et évolution du cadre institutionnel belge, ou le destin d’une invention lexicale qui s’est trompée d’objet. I. Danic, La socialisation plurielle du jeune enfant. S. Laflamme, R. Bagaoui, Don, raison et émotion.

2004/1-4 : Trois variations sur la confiance – A. Petitat, Formes de la confiance et récit. Cl. Javeau, Confiance intersubjective et mensonge social d’après Goffman : le rôle des ritualisations dans la construction sociale de la fiction dramaturgique. J.-M. Servet, Les ressorts de la confiance dans les dispositifs de microfinance. Varia – F. Ferrarotti, La rationalité. La persistance du totalement Autre et la nouvelle oralité post-rationaliste. A. Van Haecht, Solvay, Waxweiler et quelques autres aux origines de la sociologie bruxelloise. S. Schehr, Faire défection dans une société différenciée : quelques réflexions à partir de la notion d’exit chez A. Hirschman. J. Noret, Constructions, perceptions et enjeux du « passé communal » à Bruxelles : le patrimoine de Woluwe-Saint-Lambert. E. Santelli, Pour ne pas tomber dans le piège de l’ethnicité. B. Bawin-Legros, Un diagnostic de l’état de la sociologie en Belgique francophone.

2003/1-4 : Georges Goriely – Nationalisme et idée européenne. S. Goriely, Un intellectuel dans le siècle. Note liminaire. G. Goriely, Les composantes du nationalisme – Suffit-il de se connaître ? ; De la coopération internationale à l’idée européenne ; Esquisse pour une histoire de l’évolution du sentiment national en Europe ; Langage et société ; Conflits nationaux et conflits sociaux ; L’Allemagne et la sécurité européenne ; Significations historique et politique des frontières en Europe ; Réflexions historiques sur la notion d’étranger ; Du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ; Religion et sentiment national ; L’Europe se doit-elle de consacrer les spécificités ethniques ? ; L’Europe des universités et l’idée nationale ; Frontière linguistique et destin de la Belgique ; Belgitude et francophonie.Contacts croisés avec les idéologiques – À propos de l’universalité de la nature humaine ; Machiavel et l’État moderne ; Israël et la situation présente du judaïsme ; L’Allemagne et l’idée nationale ; Proudhon et les nationalités ; Existe-t-il un affrontement idéologique entre l’Est et l’Ouest ? ; Les bases sociologiques et psychologiques du nationalisme ; L’avènement du national-socialisme : aberration ou fatalité allemande ? ; Crise des alliances et des idéologies ; Perspective historique de l’idée de progrès ; Dissiper les fantasmes pour marcher vers la paix ; Tiers-mondisme, post-colonialisme et droits de l’homme ; Judaïsme et marxisme ; Nationalisme et démocratie – L’après 1989 – Les Allemands de l’Est, de « Wir sind das Volk » à « Wir sind ein Volk » ; La fin de la guerre froide et par delà ; L’Europe et la crise du Golfe ;La supranationalité comme instrument de paix ; Un concept journalistique nouveau : le populisme ; Le démon des Flandres ; National-bolchevisme : une plongée dans le passé ; À propos d’affrontements nationaux, linguistiques, ethniques ; Rivalités linguistiques, affrontements ethniques, Églises et ingérence ; Éducation et universalité ; Religion et identité nationale ; La décomposition de la Yougoslavie ; Belgique : fédéralisme d’union ou de désagrégation ? ; L’Europe se doit-elle de consacrer les minorités ethniques ?

2002/1-4 : Hommage à Pierre Bourdieu – B. Bawin-Legros, Hommage belge à Pierre Bourdieu. Cl. Javeau, Le tombeau de Bourdieu. J. Dubois, Une écriture en acte. J. Remy, Lien entre action et structure. Contribution de Pierre Bourdieu à l’élaboration d’une méthode. P. Lannoy, Enseignements bourdieusiens et vocation sociologique. Structures et circonstances d’une lecture (s)élective. G. Lienard, É. Servais, Logiques de domination et de pouvoir. Éléments pour une théorie multipolaire de l’action. J. Robert, Une sociologie de la désespérance : paradigme économique, lutte de pouvoir et « violence inerte ». B. Frere, De la philosophie à la sociologie en compagnie de Pierre Bourdieu. B. Bawin-Legros, Du marché du mariage à la déraison amoureuse. L. Van Campenhoudt, Travail sociologique et engagement social chez Pierre Bourdieu.

2001/1-4 : Sociologie, politique et critique en éducation – A. Van Haecht, Présentation. A. Van Haecht, Les politiques publiques d’éducation : un renouvellement nécessaire des outils théoriques ? J.-L. Derouet, Le sociologue des inégalités d’éducation dans une société critique. J.-É. Charlier, Du Sud au Nord : que peut apporter l’analyse des systèmes éducatifs africains à la sociologie de l’éducation ? G. Ferréol, Système éducatif et dynamique organisationnelle. M.-Cl. Derouet-Besson, Questions à la sociologie politique de l’éducation : peut-on maintenir l’unité du projet sociologique entre les sciences cognitives et le management ? Cl. Lafaye, L’ancrage de proximité en politique(s) : mobilisations locales et contestations de l’action publique. M. Dewatripont, Économie de marché, État et éducation. R. Normand, Le mouvement de la « school effectiveness » et sa critique dans le monde anglo-saxon. Cl. Javeau, Le savant et le politique revisités : les rapports d’aujourd’hui entre les champs politique et scientifique. L. Wilkin, C. Feola, Quels types de configuration pour les universités ? Formes structurelles et processus organisationnels. S. Perez, A.-M. Broyon, L’éducation universitaire à distance dans les pays du Nord et du Sud : une « marchandisation » de l’éducation supérieure ? G. Ferréol, Une mise en perspective. Varia – Ph. Vienne, Cassandre, Pénélope et l’enseignement supérieur. L. Mechbal, Les politiques d’éducation en Europe.

2000/1-4 : Évaluation et comparaison des politiques et systèmes de formation professionnelle continue en Europe – A. Van Haecht, Pour une recontextualisation des politiques de formation professionnelle continue et de leur évaluation. M. Ant, H. El Karoui, La formation professionnelle en question : quelques jalons sur la voie d’une science de la formation professionnelle. J.-L. Derouet, Gouvernance et évaluation dans le système éducatif français : vers une évaluation dans plusieurs mondes ? R. Normand, La formation professionnelle continue et les enjeux de l’évaluation. M. Ant, R. Meyers, L’étude comparée des systèmes et des pratiques de formation professionnelle en Europe : l’émergence d’un nouveau domaine de recherche. M. Ant, R. Meyers, L’étude comparée des systèmes et des pratiques de formation professionnelle en Europe : revue des principales approches en formation comparée. A. Kaiser, La formation professionnelle continue comparée : un cadre de référence théorique. R. Normand, De la norme au territoire : la construction locale d’un dispositif d’évaluation de la formation professionnelle continue. Une étude de cas dans une région française. B. Cordier, Pratique de l’évaluation de la FPC. Constats pour le secteur public et privé en Europe. B. Cordier, J. Kintzele, Discours et pratiques de l’évaluation.

1999/1-4 : L’anthropologie de la mort – P. Baudry, J.-M. Brohm, Présentation. J.-D. Urbain, Thanatos et Anathèmes. Du tabou au procès. P. Hintermeyer, La mort, source de légitimité. M. Uhl, Mort et recherche. Éléments d’épistémologie complémentariste. J.-M. Brohm, Sociologie de la mort? De quelques enjeux épistémologiques. D. Le Breton, Silences de mort. Y. Rouault, Penser la vie quotidienne des sidéens : exil social et corporel. M.-A. Ferreux, Le New Age et la mort. N. Veyrié, Mort, deuil, héritage. Réflexions sur la perte, la transmission et le devenir. P. Baudry, La mort dans la vie. Fr. Ellien, L’enfant et le parent malade. P. Trompette, Au royaume du marché funéraire : la mort réenchantée. M. Molinié, Les morts, en positif(s). G. Clavandier, La mort collective : ou « comment vivre ». N. Libert, L’échange symbolique et le lieu. Cl. Javeau, Sur la souffrance et sur la dignité face à l’auto-suicide et au suicide assisté. D. Masurier, Entre patrimoine funéraire et archipel du souvenir… À propos d’une enquête sur des cimetières stéphanois. L. Des Aulniers, Polyculture de la peur aux petits soins. Ou : une anthropologue au pays de la clinique. E.-S. Mercier, Les expériences de mort imminente (NDE) entre mythe et science. M.-T. Dekoninck-Gauthier, Ars Moriendi. X. Deflorenne, Chapelles funéraires et mausolées. Balises pour une thanatologie de l’architecture funéraire.

1998/3-4 : B. Cordier, Approche sociologique des émotions collectives manifestées à la suite des enlèvements et meurtres d’enfants et d’adolescents. J. Robert, Valeurs et pratiques éthiques en entreprise. Cl. Javeau, Lieux de mémoire individuels et structuration des interactions. Sur les syndromes de Lamartine et Proust. E. Gonzalez Martinez, Maîtrise des défaillances vocales et indétermination des catégories dans le travail de chanteur lyrique. L. Thomsin, B. Bernard, B. Bawin-Legros, Le choix résidentiel rural : une articulation de comportements individuels à contenu social, économique ou culturel.

1998/1-2 : L’écrivain voyageur : le pèlerinage littéraire – R. Mortier, Introduction. Fr. Moureau, Pèlerinage à Marie : Lorette dans la littérature de voyage. Cl. Reichler, La sacralisation du paysage dans le voyage en Suisse au début du XIXe siècle. J. Huré, Le pèlerinage istanbouliote de Pierre Loti. R. Trousson, Jean-Jacques et les pèlerins. J. Marx, Sur la Sainte Montagne : le pèlerinage de La Salette dans la renaissance littéraire catholique. S. J. Lenny-Chipon, Le pèlerinage littéraire dans les Mascareignes aux XIXe et XXe siècles. S. Moussa, Nerval et la tombe de J.J. Rousseau. Cl. Javeau, Tourisme et voyage littéraire. S. Basch, Venise et le fer : du lieu de mémoire au non-lieu. G. Tolias, À la recherche d’Homère. Les aventures de la géographie homérique au XVIIIe siècle. M. Couvreur, Sur les pas de Laure et de Pétrarque. Le pèlerinage à la fontaine de Vaucluse aux XVIIe et XVIIIe siècles. R. Mortier, Un Allemand découvre le Paris de 1850.

1997/1-4 : Les politiques d’éducation et de formation en Europe : la question de l’expertise – A. Van Haecht, Présentation. A. Van Haecht, Pour une sociologie de l’action publique : un nouveau cadre conceptuel pour les politiques d’éducation et de formation en Europe. N. Bottani, Illusions du passé et avenir d’une illusion : l’éducation pour les jeunes dans ce dernier quart de siècle. J.-L. Derouet, Administration, science de l’administration et sociologie en éducation. Ch. Maroy, Construction de la régulation et place de l’évaluation : quelques tendances en Belgique francophone. C. Grémion, Expertise et éducation : regard sociologique. M.-Cl. Derouet-Besson, L’évolution de l’expertise en matière de constructions scolaires en France au XXe siècle. A. Van Zanten et S. Ball, Comparer pour comprendre : globalisation, réinterprétations nationales et recontextualisations locales des politiques éducatives néolibérales. J. Barroso, De l’analyse des politiques aux recherches sur les pratiques : le rôle de l’expertise dans l’évaluation des mesures de renforcement de l’autonomie des établissements scolaires au Portugal. K. Klemm, L’évaluation au service du développement pédagogique ou au service d’une politique de rigueur ? Ph. Warin, Transformation des modes de production des politiques publiques et formes d’expertise. Y. Dutercq, L’évaluation des politiques d’éducation : volonté d’expertise et aspiration démocratique. M. Ant, Le rôle de l’expertise dans la chaîne décisionnelle de la Commission européenne illustré à l’aide du programme Leonardo da Vinci.

1996/1-4 : P. Lassave, La seconde thèse. H. Janne, Réflexions sociologiques sur la nature et la dialectique des rapports entre l’enseignement secondaire et l’enseignement tertiaire. Cl. Javeau et A. Van Haecht, Le pédagogisme comme modalité moderne de la Bildung – Lien social et infantilisation. A. Doja, L’idée de Nation : du postulat de Marcel Mauss à la question actuelle des identités nationales. P. Martin, De la nature du lien entre famille et santé. G. Fabre et L. Roulleau-Berger, Entre affiliation et désaffiliation : le sociologue et son terrain. H. Benattia, Islam politique, Islam populaire et Islam savant. J. de Villers, Sur le métier de sociologue : propos d’une jeune chercheuse. L. Vanommeslaghe, La mobilisation du personnel des forges de Clabecq : analyse d’un mouvement autonome et séditieux. E. Zaccai, Relations entre citoyens et experts dans la gestion des problèmes d’environnement.

1995/3-4 : Cl. Javeau, Avertissement. A. Eraly, Connaissance, représentation, structure : pour une reformulation. J.L. Genard, À propos de L’Esquisse d’une philosophie des valeurs d’E. Dupréel. F. Nahavandi, Introduction à la sociologie d’Erving Goffman. A. Van Haecht, Des valeurs ou de la rencontre ambiguë d’un concept avec la philosophie et la sociologie. P. Baert, Pour une sociologie de la création. P. Haffner, L’hypothèse de la figuration sacrificielle. H. Jarošová, « La femme civilisée » en Tchécoslovaquie. Y. Thanassekos, Les responsabilités historiques à l’aube de 1933. D. Vander Gucht, Les investissements éducatifs des familles en Communauté française.

1995/1-2 : Collectanea Doctorum Libellorum Gabrielli Thoveron ab amicis oblatorum scientiae et honoris causa – Cl. Javeau, Présentation ou l’annonce faite à Gabriel. R. Cayrol, Médias et choix électoral. J.G. Blumler, Three Ages of Political Communication. D. McQuail, Research into political communication and the current crisis of media and democracy. A. Gryspeerdt, Communication sur les professions et renouvellement des cadres politiques. L. Thilly, La communication politique : polémique autour d’un concept et d’une pratique. F. Heinderyckx, Belgique, sanctuaire de l’affiche électorale. P. Leroy, La diffusion et la réception des messages politiques au travers de la radio et de la télévision. F. Demers et J. Zylberberg, Journalisme – Démocratie – Quotidienneté. A. Lange, Transfert, transparence et harmonisation de l’information sur les marchés audiovisuels. L’expérience de l’Observatoire européen de l’audiovisuel. M. Souchon, Télévision et culture. Jalons et anecdotes pour servir à l’histoire d’un malentendu. R. Deldime, Fréquentation théâtrale et politique culturelle. J. Dubois, La femme du rédac-chef. Sur l’éditorial comme genre. Dr Nesma El-Batrik, Le rôle social de la femme égyptienne comme le représente la télévision égyptienne. P. Salmon, Une nomination contestée à la Gendarmerie Nationale. J. Dierickx, L’incontournable Rupert Murdoch.

1994/3-4 : Miscellanées – J.-F. Bachelet, De limite en frontière : le monde à la mesure de l’homme. S. Bruneau, Negloptence. M. Fize, Éléments pour une définition sociologique de l’adolescence. G. Gantois, À propos d’un rite funéraire malgache : raisons d’être socio-culturelles et confrontation à la modernité. L. Gervais, Sociologie à la première personne : La mort et l'amour. G. Giroux, Fondements épistémologiques de la recherche en éthique. P. Haffner, Rouch et les autres. Cl. Javeau, Le choix des plaisirs de la vie et la défense de la démocratie. S. Laflamme, Transcendance et contingence. Réflexion épistémologique sur la sociologie dans les minorités francophones au Canada. S. Mathieu, L’éditeur : un entrepreneur de culture. Y. Shiose, Le cercle de Möbius : la relation du Nous et des Autres dans une classe de l’État contemporain. D. Vander Gucht, Le médiateur impossible. Discussion de la théorie du discours mimétique de René Girard à la lumière de la sociologie génétique transactionnelle. A. Verdet, Musique et mercantilisme : une idéologie compacte.

1994/1-2 : Enfances et sciences sociales – S. Mollo-Bouvier, Présentation. Cl. Javeau, Dix propositions sur l’enfance, objet des sciences sociales. J.-F. Bernard-Béchariès, Quels paradigmes pour une théorie de l’enfant acteur ? N. Feuerhahn, Le rire des enfants, un objet dérisoire pour les sciences sociales ? M. Haicault, Interactions parents-enfants : une approche filmique de la socialisation. É. Plaisance, Les sciences sociales et la petite enfance. S. Mollo-Bouvier, Diversité et unité d’un temps libre très convoité : les vacances des enfants. L. Cortesão, Quotidiens « hors norme » dans les récits des enfants. G. Varro, Enfants « étrangers » à l’école publique et « intégration » : les méfaits d’une catégorisation sociale. N. Zago, Le travail infantile : l’enfance subvertie ? R. Sirota, L’enfant dans la sociologie de l’éducation : un fantôme ressuscité ?

1993/1-4 (épuisé) : Choix d’articles de Georges Goriely – Cl. Javeau, Présentation. G. Goriely, Belgitude et Francophonie ; Extrême-droite et droite extrême dans l’Allemagne des années trente ; Athéisme, Socialisme, Sociologie ; 1938 en France et en Allemagne. Autour d’une conversation ; Henri De Man (1885-1953). Homme politique ; Judaïsme et marxisme ; Désacraliser la Révolution française ; Perspective historique de l’idée de progrès ; Réflexions critiques d’un disciple ; De la nature humaine ; Les cadres sociaux de la pensée biologique ; La famille, aujourd’hui et demain ; Le marxisme en tant qu’idéologie de pouvoir ; Un concept journalistique nouveau : le populisme. Varia – P. Bouffioux, Un changement complexe dans la continuité classique. N. Boumedian, L'altérité et la morale : un point de vue interactionniste. M. Fize, contribution à une sociologie de l'adolescence. L. Fontaine, Le vêtement : un repère de connaissance pour l'acteur social. M. Haicault, Les rituels familiaux comme pratiques de socialisation. L. de Heusch, Dernière leçon. M. Huens, Virginia Woolf était-elle snob ? A. Jellab, Espace socio-industriel et relations de pouvoir : un nouveau regard sur les organisations. A. Nenquin, Techniques de l'insécurité : la recherche de transparence du social. J. Robert, Le temps de la formation professionnelle pour les jeunes chômeurs. I. Van De Gejuchte, L’humour comme discours. F. Wehrlé, La construction européenne au risque des nationalismes est-européens.

1992/1-4 : Décomposition et recomposition du social : le cas de la Belgique – A. Van Haecht, Introduction générale. J.-M. Ferry, Une idée moderne de la « Communauté ». Linéaments d'un « communautarisme méthodologique ». Cl. Javeau, Du mythe du contrat au mythe de la communauté. J. Remy, Identité segmentée et post-sécularisation. J.-É. Charlier et Y. Collard, Débats télévisés : composition du désordre, mise en scène des équivalences et auto-légitimation. A. Eraly, Culture et littérature d'entreprise : les nouvelles formes de réflexivité au travail. J. Marquet, Les transgressions nomiques. Procréation médicalement assistée : comment intégrer le nouveau au déjà connu ? L. Van Campenhoudt, Ambiguïtés et ambivalences de la transgression. M. Molitor, Orthodoxie des piliers et conduites novatrices. Varia – D. Baugard, Travelling sur un terrain... ou pertinence et aléas de l’utilisation de la caméra en sociologie. A. Ceyhan, L’attitude des Américains face à l’Europe. De l’alliance stratégique à la rivalité. T. Sousa Fernandez, Métaphore et société. G. Gosselin, L’éthique de la recherche en sociologie. J. Hamel, La méthode de cas en sociologie et en anthropologie. Les développements contemporains de la méthodologie qualitative. R. Meyers, Modèle informatique et performativité : la programmation neuro-linguistique. C. Mougenot, L’Enseignement technique agricole et le défi de l’environnement : passé et futur. R. Weis, Islam et commerce dans la société soninke traditionnelle et moderne : permanence et changement.

1990-1991 : Situations de l’écrivain francophone – P. Aron, Présentation. D. Saint-Jacques, Vers une unification du champ littéraire de la francophonie ? A. Viala, Regards-limites sur l’institution. F. P. Kirsch, Faut-il « francophoniser » l’histoire littéraire de l’hexagone ? Sur le « cas » Victor Hugo. P. Mertens, Du retour à l’autobiographie. M. Frédéric, Rhétorique du dysfonctionnement chez Blaise Cendrars. L. Gauvin, La surconscience linguistique de l’écrivain francophone. Position des revues québécoises. P.-A. Rieben, L’irrégularité en Suisse romande. R. Grutman, L’écrivain flamand et ses langues. Note sur la diglossie des périphéries. C. Bonn, L’irrégularité de l’écrivain maghrébin francophone. Nedjma de Kateb Yacine dans le contexte des années cinquante. P. Van Den Heuvel, Innovations maghrébines : le discours extatique (Le livre du sang d’Abdelkébir Khatibi). L. Kesteloot, L’influence des langues africaines sur la littérature africaine d’expression française. I. Skattum, Pour une lecture ethnolinguistique de la littérature africaine. B. Baritaud, De Dakar Matin au Soleil : les avatars de la page littéraire d’un quotidien national. Y. Bridel, Le livre francophone et les médias audiovisuels suisses français. Quelques données et quelques réflexions. J.-M. Clerc, La réception du cinéma des pays francophones par la critique française. P. Lexert, À propos des Cahiers du Ru. D. Nasta, À la recherche de l’identité perdue. Analyses de deux films français des années quatre-vingt : Diva et La Discrète. R. Schwartzwald, Du ressentiment à la cession altruiste : une trilogie filmique de Denys Arcand. J.-M. Klinkenberg, Conclusions. Varia – J.-L. De Meulemeester, L’union européenne : les promesses et les périls d’un nouvel empire multinational. M. Fize, Ce monde où l’on skate. A. Joyal, La famille : un objet sociologique à construire. J.-F. Lavis, Pour une sociologie du geste scripturaire célinien. A. Libioulle, Ontologie culturelle et développement. J.-P. Martignoni, Allez, allez, vous aurez beau faire, on jouera toujours. Pratiques ludiques et logiques de jeu : l’exemple du turfiste. J. Robert, De la raison à l’imaginaire : méthode et recherche de sens. D. Vander Gucht, Activité ludique et sociabilité enfantine : pour une socio-anthropologie de la prime enfance. K. et J. Wodz, La planification urbaine et les processus spontanés dans la réalité polonaise.

1989/3-4 : Récit policier et construction du social – M. Dubuisson, Mort aux doyens ! G. Thoveron, Le roman policier comme parallèle du fait divers. P. Leroy, Du journalisme au roman policier : le cas de Simenon et de Steeman. M. Lits, Le fait divers dans le récit d’énigme ou le texte volé. J. Dubois, Oedipe femme chez Japrisot. A. Mingelgrün, Léo Malet revisité par Tardi. J.-M. Rosier, Le roman policier : une littérature de contrebande. Varia – D. Baugard, L’air du temps ... ou « quelque chose se passe dans la façon dont nous pensons la façon de penser ». J. Brichaux, Rogers – Skinner : un dialogue de malentendants. M. Catani - P. Verney, À propos du « travail social ». T. De Nora, Beethoven et ses protecteurs : les conditions sociales de son succès. B. Desorbay, Introduction aux nouvelles de Pierre Mertens. B. Dumas - L. Toupin, Le statut de la normativité dans la modernité, lecture diagonale de Habermas. J.-F. Lavis, La parentèle idéologique du Voyage au bout de la nuit de Céline.

1989/1-2 : Le concept de clarté dans les langues et particulièrement en français – A. Martinet, Peut-on évaluer la clarté d’une langue ? A. Tabouret-Keller, À l’inverse de la clarté, l’obscurité des langues hybrides. A. Coupez, Densité et clarté du langage. G. Matoré, Le français est-il une langue claire ? J.-P. Binet, La place du français dans les sciences médicales. P. Bihay-Lefèvre, Clarté du français ou clarté française. R. Mortier, Le mythe de la clarté française sous l’éclairage des Lumières. Cl. Javeau, Quelques généralités sur les mythes. G. Antoine, Claudel et « la clarté française ». G. Thinès, La « clarté » dans le langage poétique en comparaison avec la prose. M. Wilmet, Exposé de synthèse. Varia – L. Jacob, Jürgen Habermas et l’apprentissage de la modernité. P. Tacussel, Modernité, société civile et révolution. L.J.D. Wacquant, Portraits académiques.

1988/3-4 : Les nouveaux enjeux de l’anthropologie. Autour de Georges Balandier – G. Gosselin, Avant-propos. G. Gosselin, L’anthropologie actuelle de G. Balandier. J. Duvignaud, Une philosophie des mutations. H. Janne, Ethnologie et sociologie chez G. Balandier. M. Augé, Culture et imaginaire. La question de l’identité. F. Affergan, Crise de l’induction et altérité. Le cas de la Martinique. J. Poirier, Tradition et novation. De la « situation coloniale » à la situation hétéroculturelle. Cl. Javeau, De la sociologie orthopédique à l’anthropologie philosophique. G. Althabe, Vers une ethnologie du présent. P.-J. Hountondji, Situation de l’anthropologue africain. Note critique sur une forme d’extraversion scientifique. G. Namer, La mémoire collective comme pratique de mémoire sociale. A. Ducret, L’arbitraire du digne – Mémoire collective, phénomène urbain et lien social. J. Kawada, Histoire orale et imaginaire du passé (enquêtes Burkinabé). A.-A. Moles, Questions du communicologue à l’anthropologue. C. Descamps, Communiquer : comprendre des compréhensions. S. Dayan-Herzbrun, Le politique dans le cinéma de fiction. R. Sainsaulieu, Université, recherche, entreprise – un débat qui a évolué. M.-H. Piault, Pour l’anthropologie visuelle – Naissance du cinématographe, naissance de l’anthropologie. E. Enriquez, Fascination, séduction et pouvoir. P. Ansart, L’imprévu et l’inédit en politique. E. Tiryakian, « 1968 » en perspective – l’ambiguïté de la modernité. H. Ossebi, État et ethnies au Congo : nouvelles situations, vieux démons. C. Rivière, La ritualisation du politique. A. Piette, Quand faire, ce n’est pas vraiment dire – ou le jeu rituel. P. Laburthe-Tolra, Nouvelles réflexions sur les messianismes. C.-H. Perrot, Nouveaux prophètes et malaise rural – les Éotilé de Côte d’Ivoire et le prophète Gbahié Koudou Jeannot. J.-P. Warnier, L’économie politique de la sorcellerie en Afrique centrale. J. Copans, L’anthropologie des travailleurs du Tiers Monde aujourd’hui. G. Gagnon, Travail, culture et émancipation. G. Balandier, Postface, où il est question de modernité. Varia – G. Goriely, Introduction. L. Mendel, Lettre d’Allemagne. M.-D. Pot, Jours d’artistes.

1988/1-2 : Recherches sociologiques et demandes sociales – M. Blanc, Avant-propos. A. Micoud, Recherche contractuelle en mal de science. N. Delruelle-Vosswinkel, Comment les universités perdent leur rôle au profit de marketing privé, ou la reformulation de la demande sociale : son évolution, ses logiques. D. Desjeux, La demande sociale : un monstre sacré ? A. Bourdin, Les trois demandes. A. Huet, Sociologie urbaine et « demande sociale ». J. Rose, Jugements de valeur ou mise en valeur : l’évaluation de la politique de transition professionnelle en France. G. Vautrin, Faut-il former des sociologues-généralistes ? Ou le sociologue-conseil et la recherche en action dans le champ de la formation liée au développement local. M. Blanc, La recherche appliquée en sociologie et les demandes sociales. Varia – C. Constantopoulou, Les risques de la « sociologie au quotidien ». F. de Singly, Les ruses totalitaires de la pédagogie anti-autoritaire. N. Heinich, À propos de « Frame Analysis ». J.-L. Genard, La théorie du rapport social d’Eugène Dupréel. F. Saint-Louis, D’Auguste Comte... à Georges Gurvitch. M. Sluszny, Hommage critique à un archéologue. D. Storper-Perez, R. Wasser-Fall, Méthodologie de la raison, méthodologie de la résonance d’un devenir-femme de la recherche ? D. Vander Gucht, L’Académie et la socialisation de l’artiste : éléments pour une sociologie de l’art. A. Villers, Réflexion sur les fondements théoriques d’une sociologie compréhensive de l’opéra.

1986-1987/3-4 : Agir pour la ville, agir dans la ville – N. Delruelle-Vosswinkel, Bruxelles, capitale duale. R. Schoonbrodt, De l’action concrète à la théorie de l’action. M. Aglietta, La démocratie économique. D. Cohn-Bendit, La pratique de l’action. E. Morin, Pour sortir du XXe siècle. F. Noël, Bruxelles : Agir dans les crises. R. Pirson, La machine signifiante du corps sans organe. M. Wieviorka, Trois modèles de mouvements urbains. Art et société – D. Vander Gucht, Présentation. F. Haskell, L’Art et la société. J. Leenhardt, La sociologie de l’art et de la littérature. D. Vander Gucht, La notion d’art au fondement de la sociologie de l’art. N. Heinich, Le droit à la biographie : les artistes dans les dictionnaires biographiques à l’âge classique. A. Ducret, Œuvre d’art et sens commun : l’apport de Lévi-Strauss. P. Sterckx, Une Académie sans académisme. L. Busine, Le Palais des Beaux-Arts de Charleroi : entre galerie et musée. J.-F. Octave, Dissidence ou intelligence du marché de l’art. D. Cornil, La carrière musicale. Varia – J. Kintzelé, La logique du crédit comme logique de la modernité. J. Bude, L’argument d’austérité.

1986-1987/1-2 : Statalismes – J. Pohl, Avant-propos. W.F. Mackey, Le quoi et le pourquoi du statalisme. Cl. Javeau, Quelques repères sociologiques pour une conceptualisation du statalisme. M. Catani, Le canton de Las Hurdes, ou la frontière invisible. R. André, Démographie comparée du Hainaut français et du Hainaut belge. G. Thoveron, Statalisme et médias. R. Goffin, La langue allemande en République fédérale d’Allemagne et en République démocratique allemande. S. DeVriendt, Le néerlandais en Belgique et aux Pays-Bas. A. Barrera Y Vidal, Statalismes des deux côtés des Pyrénées : le cas catalan. P. Knecht, Statalismes linguistiques en Suisse romande. J. Pohl, Le français des deux côtés de la frontière franco-belge particulièrement entre Chiers et Semois. W. Bal, Frontières politiques et variations du français en Afrique subsaharienne. M. Leroy, Synthèse en guise de conclusion. Varia – P. Côté, À propos de la sociologie au Québec. P. Desan, Entre Moloch et Teutatès : Victor Hugo et le discours sur la peine de mort. M. Rémy, La mémoire sociale et les femmes : une société amnésique. F.X. Ribordy, S. Laflamme et B. Cazabon, Les textes de lois sont-ils lisibles et compréhensibles ?

1985/3-4 : Ombres et lumières. Études du cinéma belge – A. Nysenholc, La belgitude d’André Delvaux. A. Delvaux, Le récit et son public. M. Clouwaert-Meskens, Femme entre chien et loup. A. Nysenholc, La recherche de la communicabilité. J. Detemmerman, Bruges-la-Morte à la scène et à l’écran. A. Helbo, Littérature et cinéma : au pays de la belgitude. S. Szlingerbaum, Un espace de liberté. T. Zeno, La passion de cinématographier. B. Lehman, Les trois cents cinéastes belges... et les autres. H. Trinon, Aperçu cavalier sur le cinéma belge. G. Convents, L’intégration de la cinématographie en Belgique (1815-1918) : aperçus historiques. L. Vints, Le film colonial en Belgique. R. Stallaerts, Le cinéma et le mouvement socialiste en Belgique entre les deux guerres. M. Vanhellemont, Préhistoire du film d’animation en Belgique (1895-1960). R. Ravar, La formation au cinéma et à l’audio-visuel en Belgique. H. Ingberg, Cinéma belge de la Communauté française (la création face aux nouvelles structures politiques et économiques). A. Delvaux, De la formation à la production. G. Thoveron, Quatre âges du cinéma (les étapes de la formation du public, vues à travers les salles). R. Olivier, Nous n’irons plus au cinéma. Cl. Javeau, Propos d’un (a)mateur. M. Frydman, Peut-on prévenir les répercussions néfastes de la violence à l’écran ? C. Fraipont, Le champ cinématographique en Belgique. Varia – S. Jaumain, Un métier oublié : le colporteur dans la Belgique du XIXe siècle. M. Pages-Delon, Éléments pour une typologie des situations sociales de mise en jeu de l’apparence corporelle. F. Nahavandi, L’analyse dramaturgique et la psychologie sociale traditionnelle. P. Baudry, Ritualité et quotidien : la pratique d’un art martial. K. Mullen, Le chômage et la santé : une perspective internationale.

1985/1-2 : Sociologie juridique – Ph. Robert et R. Zauberman, Les victimes entre la délinquance et l’État. R. Gassin, La crise des politiques criminelles occidentales. G. Houchon, Faut-il organiser les prestations communautaires à titre de sanction pénale ? J. Van Houtte, Pour une sociologie des institutions du droit de la famille. Cl. Javeau, Sur quatre livres récents de sociologie criminelle. Méthodes. R. Cipriani, Quantité et qualité dans l’analyse sociologique : faux dilemme ou débat idéologique dans la connaissance scientifique ? M. Decoster, Lois, modèles et déterminisme sociologiques.

1984/3-4 (épuisé) : Territorialités – Cl. Javeau, La territorialité. G. Pillet et F. Donner, Avant-propos : territorialités. T. Malmberg, Pour une territorialité humaine. Quelques concepts de base. J. Deligne, La notion de territoire en éthologie et en sociologie animales. C. Raffestin, La territorialité : miroir des discordances entre traditions et modernité. J. Rémy, Centration, centralité et haut lieu : dialectique entre une pensée représentative et une pensée opératoire. A. Bourdin, Le territoire : un faux objet, un vrai problème. P. Sansot, Mais qu’est-ce qui nous assure que nous vivons bien dans une ville ? suivi de La modernité de notre paysage. Y. Chalas, L’imaginaire habitant. P. Amphoux, Territoire occulte et architecture connotative. C. Vandermotten, Réflexions sur l’aménagement du territoire en Wallonie. J. Vicari, Le retour de Cérès. P. Pellegrino, G. Albert et C. Castella, Spatialité des découpages territoriaux. M. Catani, Variations à propos du territoire, de l’espace symbolique et des systèmes de valeurs. G. Pillet, La territorialité des richesses et des déchets. Cl. Javeau et F. Donner, Territoires et corps humain. B. Caudron, La territorialité des personnes handicapées. A. Ducret, De la distance en peinture : le cas Mondrian.

1984/1-2 (épuisé) : G. Goriely, Georges Sorel et l’idée de révolution. J. Wodz, La déviance normale dans le quotidien. B. Poche, Paradigmes sociologiques et pratiques sociales. D. Blondeau, Raison de la folie, folie de la raison. B. Bawin-Legros, Produire sa vie. Cl. Javeau, Prolégomènes prétendument méthodologiques à une sociologie du quotidien. P. Mertens, La vraie vie est ici. L. Lamberechts, Modèles et modalités de la représentation de la société dans le roman allemand moderne. A. Pousset, Comportement de résolution de problème en petit groupe sans leader. J. Coenen-Huther, Observation et conceptualisation en sociologie : pour une épistémologie positive. C. Somerhausen, Les enfants maltraités. P. Manigart, Le déclin de l’armée de masse en Belgique. B. Marques-Pereira, L’idéologie de l’intérêt général et l’enjeu législatif en matière d’interruption volontaire de grossesse. C. Gobin, Les Maisons médicales francophones.

1983/3-4 : H. Janne, René Descartes, la médecine et la « morale ». M. Hirschhorn, Max Weber et les durkheimiens. F. de Singly, Questionnaire et figuration. J.-Cl. Chebat et G. Ille, Recherche empirique sur la sociologie de la communication familiale. S. Clayton, Les représentations sociales du développement des entreprises. R. Lew, Économie, classes sociales et révolution : Chine 1900-1925. P. Jorion, Effet attracteur de la performance économique moyenne dans un village de pêcheurs. F. Govaerts, Pauvres et pauvreté : discours, désignation langagière et marginalisation. M. Mesnil, Entre rationalisme et romantisme : naissance d’une discipline. J.P. Colleyn, La couleur des mots. P. Taminiaux, La consommation de la crise. R. Deldime, Théâtre, public, perception.

1983/1-2 : Le théâtre belge de langue française – G. Thoveron, Danilo Klaric.R. Deldime, Avant-propos. R. Deldime, De 1830 à 1945 : de l’inféodation à l’autonomisation progressive. J. Pigeon, De 1945 à 1960 : la mise en place des structures du système théâtral. J. Pigeon, De 1960 à 1970 : la reconduction des structures et les premiers signes du changement. J. Pigeon, De 1970 à nos jours : la rupture du Jeune Théâtre modifie le champ théâtral. J. Pigeon, Mouvements alternatifs au théâtre dominant : le(s) Jeune(s) Théâtre(s). J. Pigeon, Du signe à la dissémination des signes. N. Verlaine, Le théâtre du corps et de la voix. C. Herremans, Le théâtre militant de 1960 à nos jours. C. VanSnick, Les auteurs dramatiques depuis 1960. P. Verhelpen, Le théâtre amateur. R. Deldime, Le théâtre professionnel pour l'enfance et la jeunesse. C. Van Buynder, Le théâtre universitaire. R. Deldime, L’animation théâtrale.

1982/3-4 (épuisé) : J. Coenen-Huther, Les rôles professionnels du sociologue extra-universitaire. R. Lew, L’intelligentsia chinoise et la révolution, 1898-1927. P. Taminiaux, Bateson et Hegel. M.-Cl. Eubben et Cl. Vanderhaegen, Les stéréotypes féminin et masculin dans la bande dessinée pour enfants et adolescents d’expression française. P. Bonnin, L’observateur observé. À propos de l’ethnologie urbaine. C. Humblet, J. Andres, E. Crivisqui, J. Orenbuch, Aspects médico-sociaux de l’interruption volontaire de grossesse. Réflexions sur les données de routine d’un centre extra-hospitalier. A. Goldschlager, Quelques objections de Simone Weil à l’Église catholique. A. Chahnazarian et J.-L. De Meyer, Le racisme, mythes et sciences.
M. Jaumain, Quelques aspects économiques des arts du spectacle vivant.

1982/1-2 (épuisé) : Individualisme et autobiographie en Occident – C. Delhez-Sarlet et M. Catani, Point de mire d’une réflexion sur le geste autobiographique. M. Daraki, Identité et exclusion en Grèce ancienne. M. Daraki, La question de l’autre : débat. P. Gothot, Le sujet de l’ordre juridique. M. Catani, L’histoire de vie sociale de Tante Suzanne est un échange oral ritualisé. A. Maudouze, Se/nous/le confesser ? Question à saint Augustin. M. de Gandillac, Abélard (et Héloïse). M. Guglielminetti, L’autobiographie en Italie, XIVe-XVIIe siècles. J.-C. Dupas, Dire « je » en Angleterre au XVIIe siècle. Excentrations et contradictions. G. Mercadier, Diego de Torres Villarroel (1694-1770) : une autobiographie permanente. F. Kemp, Se voir dans l’histoire. Les écrits autobiographiques de Goethe. W. Bannour, Alexandre Ivanovitch Herzen : un demi-siècle d’histoire européenne. F. Roustang, L’interlocuteur du solitaire. H. Brochier, Psychanalyse et désir d’autobiographie. H. Amigorena, Monique, naissance d’une autobiographie. C. Delhez-Sarlet, Chateaubriand : scissions et rassemblement du moi dans l’histoire. P. Lejeune, Autobiographie et histoire sociale au XIXe siècle. J. Raabe, Le marché du vécu. D. Coste, Autobiographie et auto-analyse, matrices du texte littéraire. M. Beaujour, Théorie et pratique de l’autoportrait contemporain. Edgard Morin et Roland Barthes. C. Delhez-Sarlet, Postface.

1981/4 : M. Maffesoli, L’outrepassement de l’individu. P.V. Zima, Les mécanismes discursifs de l’idéologie. J. Chapelle-Dulière, Le « socialisme » de Frédéric Le Play (1806-1882), membre de la Commission du Luxembourg en 1848. J.-P. Colleyn, La sociobiologie ou la prétention abusive à une nouvelle synthèse. G. Delhaye et J.P. Pourtois, La perception différentielle de signifiants scolaires en milieu parental socialement contrasté. Évaluation d’actions éducatives. M. Ossandon et J.-L. Canieau, L’entrée dans la vie active des diplômés universitaires. R. Deldime, Le théâtre ouvrier en Belgique. H. Beauchamp, L’histoire et la situation actuelle du théâtre pour l’enfance et la jeunesse au Québec.

1981/3 : À propos de la recherche-action – J. Pirson-De Clerck, Avant-propos. N. Delruelle-Vosswinkel, La recherche-action : nouveau paradigme de la sociologie ? A. Morin, Quelques orientations de la recherche-action en éducation en Amérique du Nord. R. Pirson, La recherche-action : une méthode de mise à disposition des savoirs. J.P. Pourtois, Quelques caractères essentiels de la recherche-action en éducation. M. Bolle De Bal, Nouvelles alliances et reliance : deux enjeux stratégiques de la recherche-action. B. Arnould, Intervenir : « venir entre ». Entre quoi ? Entre qui ? P. Grell, Problématiques de la recherche-action. J. Pirson-De Clerck, Réflexions à partir d’une recherche-action. Y. Ledoux, Théorie critique et recherche-action : l’héritage habermassien. A. Wéry, Recherche-action dans les centres de santé mentale. A.-M. Thirion, La recherche-action : un analyseur des politiques et des pratiques éducatives.

1981/1-2 (épuisé) : État et société en Amérique latine – M. Alvarez Garcia et A. José Martins (s.l.d.). Cl. Javeau, Présentation. G. O’Donnell, Les tensions de l’État bureaucratico-autoritaire et la question de la démocratie. M. Kaplan, L’intervention de l’État et l’entreprise publique en Amérique latine contemporaine : les aspects politiques et institutionnels. L.C. Bresser Pereira, L'apparition de l'État techno-bureaucratique en Amérique latine. O. Oszlak, Notes critiques pour une théorie de la bureaucratie d'État. F. De Oliveira, État et Science économique : la contribution de l'économie pour une théorie de l'État. J. Tapiavaldees, La suprématie politique des militaires et la doctrine de la sécurité nationale. G.A. Dillon Soares, Le nouvel État en Amérique latine. A.J. Martins, L’État « national-populaire » et son double : un parcours théorique. F.H. Cardoso, Expansion étatique et démocratie. M. Alvarez Garcia, Le rôle de l’État et la nouvelle législation d’exception au Chili. J. Arthur Giannotti, Autour de la question de l’État et de la bureaucratie. J. Soto Godoy, L’État et la transformation des structures agraires en Amérique latine. A. Perez Lindo, État oligarchique, désintégration sociale et violence en Argentine. H. Vega, L’effritement de l’État au Chili. Itinéraire d’une crise (1970-1973). L. Berrocal, À la recherche de l’État-Nation. Genèse de l’État à Porto Rico.

1980/3-4 : Littérature–enseignement-société II. La société : de l’école au texte – R. Heyndels, Ouverture : sociocritique et actualisation du texte littéraire. Cl. Javeau, Pourquoi pas la littérature ? J. Sojcher, Théorème pour un enseignement de la littérature et de la philosophie. C. Grivel, Le sujet de l’école et de la littérature. M. Voisin, Pourquoi étudier des textes littéraires ? A. Botte, Un enseignement humaniste de la littérature ? M.-P. Schmidt, La pédagogie des « classiques » : quelques dysfonctionnements. A. Robinet, Informatique : lettres, enseignement et société. J.-M. Rosier, Pour une lecture renouée : « Mariages » de Charles Plisnier. A. Goldschläger, Sémiotique et pédagogie. Y. Chevrel, Traduction et enseignement de la littérature. N. Gueunier, La nécessité pédagogique d’une actualisation des textes littéraires s’impose-t-elle ? R. Poupart, Des textes « paralittéraires » aux textes littéraires par le rapport intertextuel. A. Mingelgrün, Actualiser le texte littéraire. P.M. Fine, De l’esprit des textes : vers une pédagogie de l’actualisation de la littérature. Cl. Labrosse, Le pouvoir d’actualiser. J. Leenhardt, Subjectivité, intrasubjectivité et signification. E. Köhler, Principes historico-sociologiques et science littéraire. C. Castella, Les contes et nouvelles « réalistes » de Maupassant : esquisse d’une analyse socio-génétique sur l’échantillon du contexte familial/conjugal. M. Szabolcsi, Groupe, école, courant. A. Marino, Le cycle social de l’avant-garde. J. Dubois, L’institution littéraire : autonomie relative et facteurs de déstructuration. M. Angenot, La science fiction : genre et statut institutionnel. S. Sarkany, Phœbe évanouie ou l’usage social d’un mythe. A. Viala, L’édition des « classiques » : quelques choix. A. Baudot, Vers une épistémologie des « études francophones ». R. Deldime, La communication théâtrale. Approches psychosociologique, sémantique et sémiologique. R. Deldime, Alternatives théâtrales.

1980/2 : L. Génicot, Nova et vetera. F.-X. Ribordy, La grève du nickel à Sudbury (Ontario) en 1978-1979. J. Coenen-Huther, Observations dans un kibboutz ou le rôle de la conceptualisation en sociologie. N. Rotmensz, Aspects de l’intégration individuelle et communautaire des Juifs en Union soviétique. F. Nahavandi, Iran : une expérience de réforme agraire. G. Bajoit, Crise et mutation dans les sociétés capitalistes dominantes. Essai d’interprétation sociologique. E. Jorion, Réflexions épistémologiques, axiologiques et autres sur les relations de la sociologie juridique et de l’action politique et administrative. N. Delruelle-Vosswinkel et R. Georges, Reliance sociale dans les grandes organisations. L. Ingber, Groupes sociaux et fonctions du droit. A. De Vos et S. Vermeulen, Le « masculin-féminin » du théâtre pour enfants en Belgique. R. Deldime, Le Festival international de Théâtre professionnel pour l’Enfance et la jeunesse de Bruxelles.

1